whisky-blanc

Whisky blanc – Définition, caractéristiques et goût 

Chaque alcool possède son lot de mystère : vin orange, rhum bio atypique japonais, cognac français aux fruits confits ou bières à base de pain sec. Et le whisky n’échappe pas à cette règle puisque vous pouvez retrouver sur le marché des whiskies, un whisky à la couleur très particulière, le whisky blanc. D’où vient sa couleur ? Où est-il fabriqué ? Son goût est-il prononcé ? La Maison Benjamin Kuentz vous dévoile les secrets du whisky blanc. 

whisky-blanc

Les amateurs de spiritueux sont parfois intrigués ou amusés de voir de nouvelles bouteilles proposées par les grandes maisons d’édition. Le whisky blanc en est le parfait exemple. Ce spiritueux fait souvent partie de la livraison des cadeaux de Noël avec d’autres coffrets d’alcool comme les vins français. Il peut aussi se retrouver parmi les cadeaux pour des occasions spéciales, accompagné d’ une bouteille de vin d’un domaine de Bourgogne, du Rhône ou d’Alsace.   

Un spiritueux qui doit sa couleur à son assemblage

Breuvage insolite qui se démarque par sa couleur si originale, ce type de whisky doit sa particularité à son procédé de fabrication et à son vieillissement en fûts de réemploi.

D’où vient l’appellation du spiritueux ?

Le nom du whisky blanc lui vient de sa couleur très claire. Lorsqu’une bouteille de ce type de whisky est à côté d’une bouteille de bourbon ou d’un whisky tourbé vieilli en barriques neufs, la différence de couleur est facilement identifiable. Le whisky blanc est l’un des whiskies les plus clairs, se rapprochant d’un rhum blanc légèrement teinté ou des vins blancs français. 

La différence entre un new make et un whisky blanc

Attention à ne pas confondre les whiskies très clairs et les new makes. Les whiskies très clairs parfois appelés whiskies blancs grâce à un vieillissement dans des barriques de réemploi qui marquent très peu, car elles ont fait vieillir longtemps d’autres alcools avant d’être réutilisés. Le new make, quant à lui, est une eau de vie de céréales non vieillie totalement transparente. Ce n’est donc pas du whisky puisqu’il ne bénéficie pas des trois années de vieillissement en fûts. 

Si la confusion entre whisky blanc et new make est souvent faite, c’est parce que le new make est aussi blanc que les rhums blancs. Sa couleur et surtout son non-vieillissement n’en font pas un whisky pour autant.

 

Les new makes et les eaux de vie de malt sont à découvrir pour les notes olfactives qu’ils développent. Des notes se rapprochant de la matière première initiale, très fruitées, et rappelant le type de maltage (tourbé, fumé ou non).

Un spiritueux produit en Ecosse et en France

Encore une fois, l’Ecosse est l’une des pionnières dans le domaine du whisky blanc. Le pays d’origine des whiskies commercialise plusieurs bouteilles de whiskies blancs, par le biais de distilleries ou d’embouteilleurs indépendants. Selon les producteurs de ces spiritueux, les produits proposent une tout autre variété d’arômes. Cette différence s’explique par l’eau de source qui coule jusqu’à la distillerie, et qui est puisée pour créer les whiskies, et par les barriques utilisées pour le vieillissement des eaux de vie. 


Certes la sélection des céréales maltées d’un single malt a un rôle capital dans le goût final du spiritueux mais lorsque l’alcool est vieilli en fûts, il s’imprègne des essences du bois. Raison pour laquelle certaines bouteilles peuvent avoir une finition de tourbe alors qu’aucune tourbe n’a été consumée lors du séchage : il suffit de faire vieillir un new make (c’est à dire une eau de vie de malt) non tourbé dans un fût ayant préalablement contenu du whisky tourbé.

Le vieillissement dans des barriques de réemploi très anciennes

Vous pouvez retrouver du whisky blanc en Ecosse dans certaines bouteilles de Single Malt Scotch. Pour obtenir la couleur qui le caractérise, la distillerie passe par un assemblage et un vieillissement en fûts particuliers. Par exemple, ces whiskies peuvent être vieillis en fûts de bourbon, de sherry, et bien d’autres ! 

 

Le bourbon est une eau de vie américaine composée d’au moins 51% de maïs alors que le sherry est un vin blanc espagnol. Ce dernier est un vin fortifié et les bouteilles comportent l’indication sherry cask sur leur étiquette si le whisky a été vieilli en fûts de cette manière. 

 

Par ailleurs, si ce whisky blanc écossais a cette couleur c’est en partie grâce à la filtration à froid, qui n’est cependant pas automatique. Par ce procédé, la distillerie abaisse la température du whisky entre +4 et -10°C et permet au spiritueux de garder sa teinte claire, en retirant du liquide certaines particules issues du fût.

 

Pour autant, ce procédé de vieillissement n’est pas une vérité générale. Des whiskies très clairs produits en France comme D’un Verre Printanier, pouvant être considérés comme des whiskies blancs, sont obtenus grâce à un vieillissement dans des barriques de réemploi, ici d’ex Cognac et Bourbon. Ce spiritueux n’est cependant pas filtré à froid ce qui peut laisser un dépôt léger au fond de la bouteille. 


Ces fûts roux très anciens ne donnent ni couleur, ni arômes de bois au whisky. En effet, le fût ancien de réemploi ne marque quasiment plus l’eau de vie puisqu’ils ont déjà été extraits par d’autres vieillissements passés. Les barriques de réemploi participent ainsi à la couleur très claire des eaux de vie grâce à leur âge et maturité.

Un whisky avec des notes de fruits

Déguster un whisky blanc, ce n’est pas la même chose que boire un rhum blanc ou un vin blanc. Si les robes sont claires, le goût de ces bouteilles reste unique. Difficile de définir le parfum d’un whisky blanc mais les amateurs s’accordent sur le fait que son goût est assez prononcé, fruité et sucré… Un single malt d’Ecosse peut même apporter des notes de miel et de noix… Que vous pouvez retrouver également dans notre single Malt français Aveux Gourmands ! Le prix d’une bouteille reste abordable, comptez environ une soixantaine  d’euros pour un whisky de qualité.

 

La couleur d’un whisky peut déjà en dire beaucoup, avant même de l’avoir dégusté. Généralement, plus le whisky est mature, plus sa couleur devient brune. Mais ce n’est pas la seule cause. L’assemblage de whiskies, le séchage à la tourbe, la façon dont le whisky est vieilli en barriques peuvent également influencer la couleur finale.  

 

Les distilleries peuvent aussi ajouter des colorants ou du caramel dans l’alcool au moment de l’assemblage. Il ne faut donc pas tomber dans le piège des couleurs des whiskies. Un whisky clair ou blanc ne signifie pas qu’il est forcément moins bon ou moins âgé qu’une bouteille foncée.

 

D’autant plus que les consommateurs traditionnels du whisky sont à la recherche d’eau de vie aux couleurs intenses. Les industriels n’hésitent donc pas à ajouter du caramel pour les leurrer. En France, ce phénomène est moins répandu ; surtout que les deux Appellations d’Origine Protégées du whisky français (les whiskies Breton et l’Alsacien) interdisent les intrants, ce qui peut entraîner une couleur nettement plus claire.


Ce type de whisky est ainsi un spiritueux mystérieux qui suscite les curiosités. Si vous souhaitez vous laisser tenter par l’expérience, testez notre bouteille D’un Verre Printanier et n’oubliez pas de le déguster avec modération… et sans abus. 

A lire également

Vous aimerez aussi

Découvrez  nos derniers articles publiés autour de l’univers du whisky.

composition-whisky
Elaboration du whisky

Tout savoir sur la composition du whisky

Quelque part, au milieu d’un paysage français typique : LES AMOURS TRIOMPHENT. Loin du quotidien laborieux, les invités dansent en l’honneur de ces unions romantiques. Cadre arcadien, banquet romanesque et musique agréable (Inouïe Mélodie*)… pourtant la symphonie est incomplète.

Lire l'article

Recherchez-vous un de nos whiskies :

Pour offrir
Pour vous

Pour vous : le whisky, à quel moment ?

Peu importe il n’y a pas d’heure pour le malt
À l’apéritif, pour annoncer un repas
Pendant le repas, il se marie bien aux mets fins
En fin de repas, pour terminer sur une note maltée

Pour vous, un whisky se déguste :

Devant un beau jardin, pour accompagner l’élégance du paysage
Au coin de la cheminé, pour un moment chaleureux
En compagnie de bons mets et de bons mots
N’importe où, c’est le whisky qui amène l’endroit et l’humeur

Avec quelle personnalité partageriez-vous ce whisky ?

Boris Vian
Simone de Beauvoir
Lucchini
Marguerite Duras
Ma séléction
Profile aromatique
(D'un) verre printanier

frais fruité floral, 57.00€

Fin de partie

Gourmand, fruité, boisé, 60.00€

Aveux Gourmands

Gourmand, exotique, salin, 55.00€

Aux Particules Vines #4

Élégant, floral, fruité, 65.00€

Aux Particules Vines #5

ineux, épicé, pâtissier, 75.00€

Uisce de Profundis

le plus abyssale, un whisky jules Vernesque à offrir en primeur , 410€

Recevez votre bouteille maintenant au prix de 410 euros, ou bien achetez en primeur la prochaine cuvée prévue en livraison pour décembre 2022 et bénéficiez de 60 euros de réduction avec le code PRIMEURDEC2022

Inouïe Mélodie

Explosif, fruité, acidulé

Végétal Musette

Végétal, frais, fruité, 60.00€

Spicy Nouba

Épicé, fruité, boisé. 60€

Ma séléction
Profile aromatique
Coffret les Tumultes du Malt

La plus consensuelle : Le coffret 3x 2cl « Les Tumultes du Malt » (78.00€) ll permettra à l’heureux destinataire de découvrir 3 de nos whiskies phares

L'Atelier "Créez votre whisky"

Le plus immersive : L’Atelier « Créez votre whisky » (75.00€) Une expérience unique, pour rentrer dans la peau d’un éditeur de whisky

L’offre de découverte

La plus économique : L’offre découverte 2x 5cl (12.00€) De nos whiskies signature Végétal Musette et Spicy Nouba »

L'Abonnement K

La plus aboutie : L’abonnement K (à partir de 21€ par mois) 3 formules d’abonnement au choix pour recevoir régulièrement un whisky chez soi